COULEUR CAFE

S’il y a quelque chose dont je ne suis pas pas peu fier dans ma vie, c’est d’avoir été, avec mon très cher ami Patrick Wallens (par ailleurs toujours directeur de ce magnifique festival), initiateur et co-organisateur de COULEUR CAFE  durant  les 7 premières années du festival .

Le projet: festival de musique afro –cubaine-métissée et festive, avec occupation des trois salles des Halles et des moindres  recoins du lieu, occupés par des souks, des restos exotiques, des animations etc, un grand et magnifique bordel donc.. ! Une programmation à la fois prestigieuse et découvertes dès la première édition ,

La déco hallucinante, conçue par Stéphane Chandelon, qui avec des bouts de ficelles a su plonger les festivaliers dans un univers complètement exotique dès leur entrée dans le lieu ,en plein centre ville. L’énergie et la compétence d’Irène Rossi ,attachée de presse de choc, la motivation de nombreux bénévoles, tout cela a contribué à un succès immédiat de fréquentation. S ‘en est suivi  5 années de succès auquel la seule réponse possible, vu la capacité du lieu, a été de passer progressivement de deux jours à 4 jours de festival! Après ces 5 années et un équilibre financier toujours précaire, coup de théâtre, les Halles ont enfin reçu un financement conséquent pour une rénovation du bâtiment et un aménagement en salle de spectacle. Durée prévue des travaux 3 ans !

Le festival devait donc déménager. Un site bruxellois s’est très vite imposé TOURS ET TAXI . Ancienne gare de triage, architecture magnifique, et investissements gigantesques pour rendre ce site capable d’accueillir un festival de 15000 personnes par jours. Ouverture de la programmation avec des têtes d’affiches de plus en plus prestigieuse et donc coûteuses  ( TERENCE TRES DARBY, MORY KANTE, JHONNY CLEGG, NEVILLE BROTHERS, IAM, WILLY DEVILLE ) 4 scènes ,gros sponsors , grosses subventions, 200 bénévoles, toujours des souks, des steel bands en animation des restos, et une déco toujours délirante. Il aura fallu quand même 7 ans pour que les budgets s’équilibrent! Toujours est-il qu’avant cet équilibre, mon contrat avec le Halles s’est vu résilié pour des raisons qui n’intéresseront personne. Le festival ne pouvant pas encore assumer mon salaire, j’ai du quitter le projet! Sans trop de regrets par ailleurs, la programmation étant de plus en plus soumise aux dictats des grosses agences de booking internationales et aux vues sur internet des derniers rappers américain … Bien loin du temps béni où nous allions  « faire notre marché «  à Amsterdam, Kinshasha, Abidjan ou encore au Womad festival de Peter Gabriel en Angleterre ……. !

Qu’importe quelques mois de chômage, la vie musicale continuait avec Beverly Jo Scott, et puis très vite, une proposition de reprendre la co-gestion d’un club culte alternatif Bruxellois, LE SUD .

Encore une autre histoire …… !

 

 

 

Festival Couleur Café
Festival Couleur Café 2
Festival Couleur Café 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *