Sab&Co

(2009-2011)

D’aucun s’étonneront (moi le premier), du nombre de rencontres et collaboration que j’ai pu avoir avec des artistes de grand talent. En écrivant ces lignes, je ne me l’explique qu’en partie ! SABINE KABONGO fait partie de ce mystère. « Bathroom singer » quand je partageais sa vie. Je lui ai mis modestement, le pied à l’étrier, en la faisant rencontrer MARIE DEAULNE, leader du collectif féminin a cappella , ZAP MAMA dont j’ai organisé aux HALLES DE SCHAERBEEK , les premiers concerts  notoires. ZAP MAMA a bien tracé sa route avec, entre autre, une magnifique collaboration avec HIGELIN. S’en est suivi pour Sabine une carrière de haute voltige avec TRILOG GURTHU, percussionniste indien de haut vol , ou encore JOE ZAWINUL, claviériste de MILES DAVIS  entre autre et fondateur de WHEATHER REPORT… Comment elle a fait  la gamine, je ne sais pas ! Toujours est-il qu’ à la mort de JOE ZAWINUL, elle s’est trouvée bien désemparée ;il était un père pour elle et qui plus est un grand père pour son fils, Kapia .

Toujours en très bon termes , nous avons commencé un projet sans prétention, et avons enregistré une quinzaine de maquettes avec des moyens de fortunes (Tascam 8 pistes) durant un an en nous voyant tous les weekends. Je ne vous raconte pas comment elle a pu transcender mes morceaux, guitare acoustique, avec ses leads et ses cœurs dont elle a le secret . Malheureusement, Sabine et moi avons toujours étés des Side man/women et n’avions pas la carrure de porter un projet de compos originales à terme. A cela s’est ajouté de solides problèmes familiaux auxquels Sabine a du faire face, et le projet a tourné en eau de boudin,  malgré un vif intérêt de Allan Geevaert ( bassiste de Deus) qui manifestait un grand intérêt à notre musique et qui aurait pu nous ouvrir bien des portes… Mais bon , cela ne s’est pas fait et ce fut, malgré le coté éphémère du projet, une expérience très enrichissante de travailler en duo avec cette grande Madame. Seules traces sonores, ces quelques covers enregistrés suite à l ‘hommage que nous avons fait à ma mère à l’occasion de ses funérailles .

Les compos ,elles ,sont dans des cartons au grenier ,mais il n’est pas exclu que les meilleures d’entre elles refassent surface quand Sabine, et c’est bien son intention ,se décidera à faire son projet solo ! Wait and see !

 

A voir aussi pour mesurer l’énorme talent de la Madame, les vidéos de  ses diverses collaborations  .